top of page

Les trois petits points noirs





Un petit poème plein de douceur !

 



Il était une fois, trois petits points noirs

Déposés lentement, comme un au revoir

Au bout d’une feuille, tâchée de leur présence,

Muette et surtout, obstinément blanche.


Le premier fut gagné par une grande impatience,

Il s’échappa discrètement, glissant sur le papier

Et grimpa en haut d’une branche sans jamais renoncer.

Au bout d’un bel effort, il parvint au sommet,

Et admira d’un œil naïf, cet incroyable silence.

Très fier de son exploit, il fut pris d’euphorie,

Et fit un bond de joie, créant la fameuse lettre i.


Le deuxième des points noirs n’était pas si vaillant.

Apeuré par ce vide qui s’ouvrait devant lui,

Il se laissa glisser à la recherche d’un abri.

Il trouva rapidement une ombre rassurante,

Un trait noir infini qui lui offrit protection,

Créant dans sa frayeur, le point d’exclamation.


Le troisième des points noirs se retrouva bien seul.

Angoissé par l’absence de ses fidèles amis,

Incapable de bouger et figé dans sa peur,

Il ne se rendit pas compte que dans son inertie,

Il créa sans le vouloir, le fatidique point final.


Le premier ressentit l’angoisse de son ami,

Et la fin annoncée de leur histoire de vie,

Il glissa sur la branche et se remit dans le rang,

Créant à tous les deux, une faille dans le roman.


Le deuxième vit le premier, courir à toute vitesse,

Curieux de son périple, il se mit à sa suite,

Et reprit tout heureux, sa place de chef de file.


C’est alors que la plume fut prise d’une belle ivresse,

Glissant sur la feuille blanche, noircissant toutes les pages,

Offrant à ces points noirs le rôle clé de l’histoire,

Car c’est là toute la magie des trois points de suspension.


ASB le 11/01/2022

 

Comme toujours, n'hésitez pas à commenter et à partager vos écrits ! ;)



12 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page